2. Les transmissions écrites et l’utilisation du cahier de liaison

Formation intra

Contexte de la formation

« Les paroles s’envolent, les écrits restent. »

Utiliser efficacement un support de transmissions écrites (cahier, classeur) nécessite de bien en comprendre l’utilité et de savoir à qui écrire des messages clairs, précis et pertinents. Tant sur le fond que sur la forme, il importe de se référer à des règles déontologiques claires et de mesurer l’impact du message sur son destinataire et sur tous les lecteurs potentiels.

Les transmissions écrites sont le reflet du professionnalisme de l’aide à domicile et du service.

Public concerné

Aides à domicile et AVS, Responsables de secteur.

Objectifs

  1. Différencieront ce qui doit et ce qui ne doit pas être écrit dans le cahier.
  2. Sauront rédiger des transmissions écrites ciblées et pertinentes
  3. Se référeront aux règles de bases qui permettent de rédiger des écrits respectueux de l’usager, de son entourage, de ses collègues et des partenaires.

Prérequis

Aucun

Contenu de la formation

  • La finalité du support de transmissions écrites.
    • A quoi et à qui sert-il ?
    • Les lecteurs et destinataires potentiels.

 

  • Le choix du support et des outils
    • Intérêts comparés du « classeur » et du « cahier ».
    • Un enjeu pour l’image du service

 

  • L’intérêt de l’utilisation du diagramme d’activité
    • Présentation d’un « modèle type »
    • Les règles d’utilisation.
    • Le lien avec la fiche mission et le projet individualisé d’aide et d’accompagnement.

 

  • Ce qui doit être transmis par écrit dans l’intérêt de la personne aidée et pour une bonne coordination entre intervenants professionnels
    • Que veut-on transmettre  ? Quelles sont les informations utiles aux autres intervenants ?
    • Ce qui doit être écrit et ce qui fera l’objet d’une transmission orale.
    • Ce qui ne doit jamais être écrit dans le cahier ou le classeur.

 

  • Les règles de base de la communication écrite dans un cadre professionnel.
    • Quelles sont les obligations des aides à domicile en matière de discrétion et de secret professionnel ?
    • Le fond : ce que je veux dire, ce que je dois dire, ce que je ne dois pas dire.
    • La forme : comment le dire ?

 

  • Le respect envers la personne aidée et sa famille, envers ses collègues et sa hiérarchie, envers les partenaires dans les écrits professionnels.

 

  • Le principe des transmissions écrites ciblées.
    • L’utilisation d’un diagramme d’activité pour simplifier les écrits et éviter les redondances inutiles.
    • Cibles, données, actions, résultats
    • Comment appliquer cette méthode à l’activité de l’aide à domicile ?

 

  • Exercices pratiques à partir de situations proposées par les participants.
    • Entrainement à la rédaction de transmissions simples, claires et pertinentes.

Durée de la formation

12 heures

Méthodes pédagogiques

La formation est basée sur l’utilisation de méthodes actives, qui visent à favoriser chez les participants des allers-retours permanents entre leurs savoirs, leur expérience, leurs capacités d’analyse et les apports théoriques du formateur :

  • Exposés théoriques
  • Exercices
  • Méthodes participatives

Un document synthétisant les différents apports sera remis aux participants

Formateur

Infirmière -Directrice de SPASAD spécialisée dans les métiers de l’aide et des soins à domicile.

Evaluation de la formation

  1. 1. Une évaluation individuelle de la satisfaction des participants au regard de leurs attentes initiales. Elle est réalisée par le biais d’un questionnaire individuel qui sera transmis par nos soins aux stagiaires en fin de session.
  2. Une synthèse des questionnaires est adressée au responsable de formation.
  3. Une auto-évaluation collective des acquis de la formation.
  4. Une synthèse de cette auto-évaluation est adressée au responsable de formation.

Coût de la formation

Cout pédagogique hors frais de déplacements : 1980 € Nous consulter pour établir un devis précis.

    Envoyez-nous toutes vos questions sur la formation